Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


Channel Description:

Des mailles, des livres et un soupçon d'entêtement...

older | 1 | .... | 4 | 5 | (Page 6)

    0 0

    J'avais envie de jaune ce qui n'est pas du tout normal chez moi. Je suis plutôt dans les tons bleu ou mauve ou un peu vert....

    Bref à un moment de l'année, quand l'hiver et ses jours gris n'avaient plus de fin, j'ai lamentablement craqué pour ces trois merveilles :

    IMG_0181

     

    Il s'agit de l'ancienne qualité Samarkand de Holst Garn qui s'appelle maintenant Tides. Le coloris est Mustard.

    Pour quelqu'un qui habite en Bourgogne, la couleur moutarde c'est tricoter local. Comment ça c'est pas crédible comme raison, moi je trouve que ça peut le faire.

     

    J'avais mes pelotes jaune et je voulais me tricoter un châle. C'est là que ce fut plus difficile car il a fallut choisir le modèle. Des nuits d'insomnie, des recherches frénétiques sur Ravelry, Instagram et les blogs. Cette affaire tournait à l'obsession.

    Alors j'ai listé ce que je voulais en matière de châle : une forme arrondie, un point plutôt texturé et un esprit de facilité.

    BINGO ! J'avais mis de l'ordre dans ce cahos et j'ai arrêté ma course folle sur un modèle de L'île aux fils : Syrma.

     

    J'ai écouté ma fée qui me dit que je tricote serrée (et qui a raison). Elle m'a aussi rappelé que ce fil "mute" une fois lavé dévoilant toute sa beauté, son gonflant et sa douceur.

    J'ai pris mes aiguilles 4 HyiaHyia et le 2 avril, entre deux projets layette, j'ai monté mes mailles.



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Allez savoir pourquoi, j'ai eu comme un faux départ et j'ai détricoté les premiers rangs. C'est idiot, il fallait juste que je lise  les explications et non que je les survole... Cela ne vient pas des explications qui sont très bien faites, juste de moi et de ma volonté d'aller plus vite que mes aiguilles.
    Ce tricot fut additif et m'a donc accompagné un peu comme un ouvrage fil rouge. (Voir article précédent)
    Je n'ai rien fait d'autre que de le tricoter et je n'ai fait que quelques infidélités pour prendre mon plaid crochet les soirs où il faisait plus que frais.
    Il a été au bureau (pendant ma pause du midi, parce que je n'ai pas un travail qui permet de tricoter pendant mes heures, loin de là !) :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Il m'a tenu compagnie pendant les soirées télé :


     Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Il m'a accompagné lors de mon week-end avec la fée et lors de mon retour alors que Lincoln me faisait des câlins :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Vous avez vu comment Lincoln est coordonné avec cette laine ? Vous avez vu comme les deux sont beaux ?
    Bref, il s'est tricoté tout gentiment. La seule modification apportée est 4 rangs mousse supplémentaires au niveau de la bordure. J'aime les grands châles, j'en aurais bien fait deux de plus mais j'ai eu peur de ne pas avoir assez de fils pour rabattre. J'ai regretté mon manque d'audace car je crois que cela aurait pu passer...
    Le 5 mai, je rabattais mes plus de 500 mailles.
    Vous me connaissez, j'ai encore raté les photos ! Dans le collage ci-dessous c'est le dernier carré droit qui est le plus près de la vraie couleur.
    Je voulais tellement vous le montrer que je n'ai pas pu attendre les conditions "optimum" pour la séance de photos. J'ai évité le soir en rentrant du travail car à chaque fois le ciel était gris foncé. J'ai tenté de profiter des premiers rayons de soleil croisés et ça n'a pas été terrible.

    Syrma collage

    Il est parfait : très grand et enveloppant à souhait.
    Il a eu sa séance de SPA : bain moussant, acupuncture et séchage à plat.
    Allez tant pis pour les photos, je vous le mets en gros plan :

    Syrma 1

    Syrma 2

     

    Je remercie au passage mon fils de plus d'1m75 de s'être transformé en modèle en l'absence de sa soeur.
    Il a dit : "Ok mais tu ne mets pas ma tête". J'ai pas mis sa tête et je ne l'ai pas obligéà se changer pour que les couleurs soient assorties parce je sentais bien que là il aurait clairement dit : "Non !".
    Ma préférée et la plus conforme à la réalité :

    Syrma 3

    J'en suis super fière de mon châle moutarde et je ne vous raconte pas comment je le porte régulièrement au bureau alors que nous avons déjà plus de 30° en après-midi !

     

    Ce qui est bien, c'est que mon prochain tricot est prévu pour être réalisé en Tides à nouveau.

    Donc j'ai fait mon échantillon en moutarde et il a pris son bain en même temps que le châle pour être mesuré avant et après bain.

     



     Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Je deviens une vraie tricoteuse, je sais il était temps.

    Pour vous mettre en appétit, il se peut que la prochaine fois nous nous retrouvions pour que je vous présente le petit nouveau, si je l'ai commencé bien sûr :

    Treliis et holstgarn

    A bientôt !

     

     


    0 0

     Qu'est-ce qu'un rendez-vous boulet ?

    C'est un rendez-vous mensuel de blogs qui a lieu tous les deuxièmes lundis du mois.

    Nous nous retrouvons pour mettre en valeur un projet qui végétait depuis quelques temps dans notre panier à ouvrage.

    Il peut s'agir d'un futur pull, d'un magnifique plaid en devenir, d'un gilet à assembler...

    Certaines ont quitté la ronde, d'autres nous ont rejointes et certaines reviennent. Si vous voulez être de l'équipe, contactez moi soit dans les commentaires, soit par le formulaire du blog en me donnant votre adresse de blog.

    Je mets un lien vers celles qui ont participé au dernier RDV ou qui vont prendre la ronde :

    Je salue Stéphanie qui n'a pas de blog mais travaille assidûment sur une couverture en suivant ce rendez-vous.

     

    Je me pose pas mal de questions à propos de ce rendez-vous.

    J'ai besoin d'y réfléchir et je vais le faire pendant cet été. Il n'y aura donc pas de rendez-vous boulet en juillet et août mais il y aura d'autres articles sur ce blog pendant la période estivale...

    J'aime l'esprit de ce rendez-vous mensuel de bloggueuses mais les troupes s'éclaircissent... Bref, l'été sera un plus pour cogiter et interroger les participantes. J'attends vos réactions dans les commentaires pour celles qui lisent cet article.

    Peut-être se transformera -t-il en rendez-vous fil rouge...

     

    En mai, il a fait chaud, trop chaud d'un seul coup et cela a considérablement freiné mes envies de travailler la maille. Ou plutôt les conditions matérielles pour le faire. Parce que les envies sont là sans aucun doute ! 

    Ma nièce est née le 18 mai et elle est absolument magnifique. La petite Tessa a su nous conquérir.

     

    Si le boulet doit revenir en septembre ce sera pour m'accompagner dans mon nouveau plaid crochet.

    Je suis tombée sous le charme d'un modèle de Luccy d'Attic 24.

    Moorland Stripe Blanket

    I've chosen these fifteen shades to make a beautiful striped blanket inspired by the Yorkshire moorland in late summer when the hills are covered in vibrant swathes of purple heather. I'm using my go-to blanket-making yarn - Stylecraft Special DK...

    http://attic24.typepad.com

     

    Faut-il à nouveau présenter cette généreuse bloggueuse ? Non seulement ses articles sont toujours un vrai petit bonheur pour les yeux mais elle met à disposition ses modèles et les tutos images pour les réaliser.

    A ce propos, je voudrais rappeler à toutes les passionnées de mailles que les créateurs sont dépositaire de leurs patrons. Il ne faut pas le mettre en ligne gratuitement si ce n'est pas elle qui le fait ! Créer est un travail. Est-ce que ça vous plairait de faire votre mois de travail et ne pas être rémunéré ? Moi, ça me ferait pas plaisir du tout ! Il ne faut pas exagérer, il y a des modèles gratuits à foison pour tous les passionnés qui ne veulent rien débourser. Laissons aux designers leur revenu et payons pour avoir le modèle qui nous fait envie.

     

    Revenons à mon futur plaid. Je remercie Nathy qui m'a donné la formidable idée de le rebaptiser : "Ma Jane". Pourquoi Ma Jane ? Tout simplement parce que ce plaid a les couleurs de la Cornouailles, les couleurs des terres anglaises et fatalement me fait penser à Jane Austen...

    Il n'en est qu'à son commencement d'autant plus qu'ayant deux kits, j'ai décidé de faire le modèle pour couvrir un lit deux places. Je sais quand on aime, on ne compte pas !

    Neat Wave pattern kits

     

     

    Début du nouveau plaid crochet au long cours puisqu'il est prévu pour un lit double 💪🏻



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Matin douceur avec ma #moorlandblanket un #attic24pattern



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    IMG_0358

    IMG_0359

    Je l'adore déjàMa Janeet je rage de ne pouvoir la travailler plus régulièrement ! Peut-être aurai-je avancé un peu plus pendant cet été.

     

    Je file voir les courageuses du rendez-vous et je vous dis à bientôt car en ce moment j'ai du vert sur mes aiguilles...

     

    Tricot nomade... Trellis est de sortie #jetricote #tricotaddict #tricotherapie #knitting #holstgarntides #trellis #lilicommetout



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Prochain rendez-vous boulet le 11 septembre 2017....

     


    0 0
  • 06/18/17--23:05: C'est qui le chef ?
  • Parfois, il est bon de se poser de bonnes questions.

    "C'est qui le chef ?" en est typiquement une.

    Mais la réponse peut vraiment différer selon la circonstance dans laquelle on la pose. Suis-je assez claire ? Pas tellement ? Alors zou quelques contextes !

    Le deuxième dimanche de juin quand j'en étais à ce stade de tricot :



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

     

    Je venais de me rendre compte que j'avais fait une méga boulette et que je devais détricoter trois ou quatre soirées tricot... Le chef c'était clairement mon tricot et pas moi.

    Effectivement, lire correctement les explications et regarder la photo du modèle fini quand j'ai eu un doute m'aurait clairement éviter cette déroute tricot. Mais quand je tricote le soir, il est tard et vous le savez aussi bien que moi, tout tricot après 22 heures empêche la raison de l'emporter.

    Cela m'a permis de découvrir que cette laine Holstgarn, la tide (anciennement Samarkand) n'aime pas du tout être détricotée. Le fil a cassé deux fois ! La grosse loose tricot. 

    J'aurais pu tout envoyer promener et laisser mon futur gilet prendre tranquillement la poussière au fond de mon panier à ouvrage. Mais non, j'ai détricoté et aujourd'hui j'ai dépassé le stade où j'en étais à cet instant. La tricoteuse têtue était de retour et c'est elle le chef maintenant. 

    Bref, le contexte, je vous disais....

     

    Cependant je connais trois bestioles pour qui le contexte n'a aucune importance...

    Cela faisait longtemps, que je ne vous avais pas donné des nouvelles de ma meute.

    Pour celles et ceux qui l'ignorent je suis "l'heureuse" propriétaire d'un teckel et deux chats.

    Dans l'ordre d'arrivée à notre domicile, nous avons Doug le teckel et les deux chats :



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

     

    Je vous rappelle qu'un teckel n'est pas un chien, c'est un teckel !

    Doug aura 9 ans cet été et la réponse à la fameuse question "C'est qui le chef ?" ne fait pas un pli, c'est Doug !

    9 ans que je me bats tous les jours pour lui faire entendre raison. 

    9 ans qu'il refuse de descendre du canapé ou du lit, endroit qu'il n'a pas le droit d'occuper depuis son arrivée chez nous, soit 9 ans en septembre. Je rappelle que nous avons fait du dressage pendant une année avec Doug quand il avait deux ans. Le dresseur nous a dit que ça ne servait pas à grand chose de continuer car il était à son max...Il répond à son nom (avec un temps d'attente qu'il estime lui même...), marche en laisse sans nous déboîter l'épaule et écoute mon mari plus ou moins (toujours selon son bon vouloir teckelien).

    9 ans qu'il n'admet pas qu'on ose lui demander d'arrêter d'aboyer quand il a décidé de le faire. Soit trop régulièrement à mon goût. Doug pense entendre un bruit, il aboie. Doug pense que quelqu'un pourrait éventuellement passer devant notre maison, il aboie. Quand le fameux bruit ou le quidam est réel, il n'aboie pas, il rugit. Tout le quartier est persuadé que nous possédons un chien d'attaque en plus de Doug.

    9 ans qu'il me mord quand je le brosse. Cette année, j'ai craqué et j'ai acheté une muselière. Oui, je le muselle une fois par semaine pour le brosser. Je précise, je n'utilise pas un démêloir pour entretenir mon teckel à poils durs, juste une banale brosse ! J'en avais marre d'avoir des bleus sur les mains.

    9 ans qu'il mord toute personne adulte qui franchit notre porte si nous oublions de le surveiller une seule minute. Nous avons une vie sociale quasi nulle grâce à Doug mais ça va mieux avec la muselière.

    Je peux donc l'affirmer c'est Doug le chef ! 

    J'ai oublié d'ajouter Doug est aveugle depuis deux ou trois ans maintenant et cela explique pourquoi je suis faible... Bon avant aussi mais ça me rassure de me dire que j'ai une excuse...

    Voilà sa pause préférée, merci de ne pas contacter les associations venant au secours des bêtes devant ces clichés de souffrance animale :



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram: "On est pas bien là ? Doug en pleine extase #teckel #dougleteckelfou"

    Pour les chats c'est moins clair.... Doug d'ailleurs n'aimait pas les chats. Il aime ses deux copains mais ne tolère pas qu'un autre matou vienne dans son jardin.

     

    Il y a Ioda, le premier chat adopté quand il avait cinq - six mois auprès de notre SPA locale :

    Ioda

    Un tout petit gabarit. Un chat castré et qui traîne dehors. Il est très casanier et est toujours à proximité de la maison. Il ne supporte pas que certains chats viennent chez lui et les chassent depuis que Doug par son infirmité et moins vif dans le domaine.

    Il est maître yogi par excellence :

    IMG_1202

    Et un très beau chat qui aura 4 ans le mois prochain. Il a une vénération pour mon plus jeune fils et vient le rejoindre au petit matin. 

    Il est incapable de manger sans avoir eu sa ration de câlins.

    IMG_0132

     

    Puis nous avons notre petit dernier, le chaton géant : Lincoln qui a eu deux ans ce printemps :

    IMG_0540_Fotor_Collage

     

    Notre gros chat appelé "grosse brioche" par affection. Le cliché date de fin mai avant qu'il ne perde du poids car il a repris les chasses nocturnes :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Lincoln est mon gros bébé. Il "parle" quand il rentre pour que je vienne le prendre dans mes bras et lui faire d'énormes câlins. Il ronronne au son de ma voix.... Les enfants et monsieur disent qu'il me mène par le bout du nez, mais c'est par pure jalousie !

     

    Et bien si on me pose la fameuse question à propos de ses trois là,  "c'est qui le chef ?", à nouveau, c'est pas moi !

    Ioda domine Lincoln en toutes occasions.Ioda a toujours le dessus bien qu'il soit la moitié du plus jeune. Ils s'entendent bien, castrés tous les deux et se sont partagés notre très grand jardin et l'immense pré qui jouxte notre terrain.

    Ils sont de redoutables chasseurs de mulots, lézards, musaraignes, oiseaux et taupes.

    Mais quand ils jouent à se battre : c'est Ioda qui maîtrise !

    Par contre entre les deux chats et le teckel, c'est Doug qui gagne.

    Il a un amour infini pour Lincoln, le seul à pouvoir venir s'allonger auprès de lui ou roder auprès de sa gamelle. Il s'en prend régulièrement à Ioda sans qu'on sache pourquoi car Ioda évite les contacts et se méfie à raison.

     

    Et vous, vous posez également des questions ?

    Bonne semaine !

     

     

     

     


    0 0
  • 06/25/17--23:10: Projets d'été 2017
  • J'espère que vous avez traversé la canicule sans trop de difficulté.

    Je l'avoue, ce fut dur pour moi à cause de mes conditions de travail. 30 degrés en fin de matinée puis 35  dans l'après-midi dans mon bureau climatisé, je vous laisse imaginer. Le bâtiment étant une véritable catastrophe, nous avons du appliquer des plans canicules et modifier les rendez-vous pris.

    Inutile  d'ajouter, qu'en rentrant chez moi, je n'étais pas du tout en capacité de faire quoi que ce soit. A part jouer comme une zombie sur ma tablette ou lire, je n'arrivais à rien et c'est bien regrettable.

    Tricoter me manque, crocheter me manque et dans cette période difficile, j'en ai absolument besoin.

    Pourquoi est-ce impossible de tricoter mon projet actuel pendant les fortes chaleurs ?

    Parce que sur mes aiguilles, j'ai un Trellisde Lili comme tout :

    Treliis et holstgarn

    Je l'adore ce modèle. Cependant le problème du top-down c'est que pour faire les manches, vous avez tout votre tricot sur les genoux et là en ce moment, c'est juste pas possible.

    C'est d'autant plus regrettable parce que j'en suis là depuis le 18 juin :



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Pour celles qui connaissent le modèle, j'ai fait un tout petit changement. J'ai ajouté le point dentelle dans le dos pour le féminiser encore plus.
    Quant au crochet c'est pire, je vous rappelle que je suis en plein plaid pour lit deux places avecMa Jane d'Attic 24 :

     



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Alors que faire ? Heureusement certaines créatrices et bloggueuses ont des bonnes idées.
    Pour mes aiguilles, les projets sont les suivants :
    1. Un nouveau châle :

    Cosmic Summer KAL - ittybitty

    Vous êtes à la recherche d'un projet simple et relaxant à tricoter pendant l'été ? Ne cherchez plus, le châle Cosmic Girl est le projet parfait :) Inscrivez vous sur mon groupe Ravelry pour partager ensemble vos choix de laine, vos avancées et plein d'autres choses.

    http://ittybittyblog.canalblog.com
    Parce que j'ai toujours voulu tricoter un modèle Ittybitty.
    Parce que j'ai deux fois deux pelotes merveilleuses offertes par ma fée personnelle qui attendaient un projet pour s'unir :

    Pelotes

    Il s'agit des deux grises et des deux turquoises.

    Parce que cette chanson fait partie de celles que je chante dans ma voiture (je chante beaucoup dans ma voiture...) :

    Jamiroquai - Cosmic Girl

     

    2. De la layette prématurés grâce àMes petites (ré)créations . 

    J'ai pas mal de laine layette achetée pour ma nièce qui vont être utilisées pour faire un petit vêtement à des tous petits bouts de chou. Il me reste souvent qu'une pelote et c'est amplement suffisant pour ces projets.

    Allez jeter un oeil et n'hésiter pas, une autre opération est aussi relayée par Mes petites (ré)créations : voir ici.

    Vous trouverez donc de quoi tricoter utile par les grosses chaleurs.

     

    Quant au crochet, c'est le moment ou jamais de crocheter utile et de progresser en matière d'animaguri avec ce projet relayé sur les réseaux sociaux et également par ici .

    Petite Pieuvre Sensation Cocon

    Veuillez bien lire tous les documents d'abord avant de poser vos questions, les pieuvres ne sont pas des doudous ni des cadeaux de naissance!!! JE VOUS RAPPELLE QUE VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT...

    http://petitepieuvresensationcocon.weebly.com

    Vous y trouverez à la fois les modèles et des tutos mais également les fils à utiliser car pour des raisons d'hygiène et de sécurité certains sont permis et d'autres non. Sans oublier le type de rembourrage permis.

    C'est mon projet midi au boulot quand je peux faire une pause :

    E0CFFD16-283D-4588-A35B-0B84D71AE06C

     

    Voici mes pistes pour tricoter et crocheter malgré la chaleur. Et vous, des projets d'été ? J'attends vos suggestions.

    Bonne semaine ! Il semblerait que le temps soit supportable, c'est Lincoln qui le dit :

    IMG_0404

     


    0 0

    Il y a tellement longtemps que je n'ai pas parlé lecture ici, que je n'ose trouver la moindre excuse...

    Je lis plus que je ne tricote ou crochète mais comme j'enchaine les livres, je zappe de venir en parler sur le blog.

    Je vous fais grâce de toutes les fois où je me suis dit : "Il faut vraiment que je fasse partager cette lecture". Réflexion qui n'est jamais devenu un billet...

     

    Comme c'est l'été, je vous propose un petit rattrapage avec deux livres lus en 2016.

     

    Le premier : Ian McEwan, Sur la plage de Chesil

    Sur la plage de Chesil par McEwan 

    L'auteur : Ian MCEwan est un romancier anglais contemporain.

    Oui, encore un anglais mais c'est pas ma faute, si j'adore les romans anglais ! Son roman le plus connu est "Expiation" qu'il a contribuéà adapter au cinéma. Vous avez certainement vu le film qui en France s'intitule "Reviens moi". Si ce n'est pas fait, il ne faut surtout pas hésiter ou lire le roman qui est excellent. La bande annonce juste pour mémoire :

     

     

    Revenons au livre choisi ce jour : Sur la plage du Chésil

     

    L'histoire : Edward Mayhew et Florence Ponting viennent de se marier. Ils se retrouvent seuls dans une auberge du Dorset pour leur nuit de noce. Nous sommes en 1962 et ni l'un ni l'autre n'en attendent la même chose.

    Edward, étudiant en histoire, est fou de désir pour Florence. Florence, étudiante en musique et brillante violoniste à la direction du quatuor Ennismore, redoute ce moment. Son intérêt pour le mariage réside dans la liberté qu'il va lui conférer. Le repas en tête à tête devient un huit-clos oppressant. La soirée se révèle très différente de leurs espoirs....

     

    Mon avis : Malgré le titre ce n'est pas du tout une histoire légère et romantique. Ce n'est pas également une lecture de plage, mais c'est un livre que j'ai dévoré.

    Edward Mayhew est le fils d'un instituteur et Florence, la fille d'une universitaire et d'un riche industriel. ils n'ont rien en commun. Edward est fou amoureux de Florence. Par contre, Florence apprécie le respect d'Edward à son égard. Les deux jeunes gens sont les vicitmes de l'hypocrisie de leur époque. Florence paraît finalement plus libre qu'Edward, ou du moins prête pour entrer dans un nouveau monde.

    L'auteur, grâce à des flash-back, nous retracent leur histoire au fil de cette soirée. Ces éclairages nous font découvrir le contexte de cette Angleterre qui est sur le point de basculer dans les années soixante. Il souligne combien l'absence de communication peut rendre une situation heureuse tragique.

     

    Deuxième livre : Armistead Maupin, Une voix dans la nuit

    L'auteur :Si vous n'avez jamais lu Armistead Maupin, vous avez de la chance de le découvrir maintenant et d'avoir tout un été pour vous rassasier de ses romans.

    Cet américain, né en 1944, a commencé sa carrière comme journaliste avant de s'engager dans l'armée et faire la guerre du Vietnam. Puis à son retour dans les années 70, il s'installe à San Francisco où il commence àécrire pour un journal ce qui va devenir son oeuvre : Les Chroniques de San Francisco. Au fil des ans, il raconte le quotidien d'habitants de la ville. Il évoque les choix de vie et sexuels de ces hommes et femmes.  Son dernier roman est Anna Madrigal ou le tome 9 des Chroniques.

    L'histoire : San Francisco, Gabriel Noone est un présentateur radio vedette. Chaque soir, il raconte sous forme d'un feuilleton la vie d'homosexuels librement inspirée de son quotidien. Il vit mal la demande d'un break de son jeune compagnon Jess. Jess dont il est amoureux et qu'il soutient dans sa séropositivité. Cette demande arrive alors qu'il a la cinquantaine et entraîne pour lui une déprime. C'est dans ce contexte, que lui parvient un manuscrit écrit par un enfant, Pete. Il y relate sa maltraitance. Touché Gabriel va retrouver un élan de vie grâce à des échanges téléphoniques avec Pete.

    Mon avis :Qui est Pete ? Est-ce son histoire ? Existe-t-il ? Au fur et à mesure de son enquête, Gabriel se pose des questions et le lecteur également. L'histoire de Pete est également l'occasion de decouvrir le vrai Gabriel Noone. L'auteur nous fait découvrir le quotidien d'un homme qui se découvre homosexuel alors qu'il est adolescent dans les années 50-60. Le roman permet de comprendre les phases d'acceptation et de découvrir combien le SIDA a créé un douloureux avant et après. Le ton est juste, la plume sait toucher.

     

     

    PS : en ce moment je suis dans une boulimie de romans policiers... avec un peu de chance je vous en parlerai en 2018 ou 2019.... Ioda en est tout retourné...

    IMG_0321_fotor

    Bonne lecture !

     

     

     


    0 0
  • 07/09/17--23:30: Une nouvelle addiction....
  • Je ne sais pas pour vous mais j'ai régulièrement un bon temps de retard sur les tendances. Je ne suis pas une fille qui suit ce qui est à la pointe et je ne me lance pas dans les "trucs"à la mode immédiatement.

    J'ai longtemps regardé des blogs avant de me lancer.

    J'ai retardé au maximum mon passage au DVD et je ne suis que dans des cas "d'ultime nécessité" passée au streaming. J'aimais bien les cassettes vidéo...

    Si comme moi, vous avez une connexion internet faiblarde, voir escargotesque, vous n'envisagez pas sereinement tout ce qui se rapporte à un visionnage via le net. Et bien c'est dommage parce que cet été, si vous avez envie de passer un moment agréable en soirée sans être obligée de regarder pour la soixantième fois la rediffusion d'un film que vous n'aviez déjà pas apprécié la première fois, j'ai une solution.

    Attention, je ne vous conseille aucunement de quitter une terrasse agréable ou un excellent livre. Je parle de cet instant où vous ne pouvez rester dehors sans allumer une quelconque lumière qui attire des nuées de moustiques affamées. Bref, allez jeter un oeil sur certaines chaînes YouTube.

     

    J'ai découvert ce moyen de communiquer à cause du créateur Stephen West.

    Si vous n'avez pas le moral, je vous propose de regarder ses chorégraphies adaptées au monde du tricot à travers la reprise de certains tubes mondiaux. Une de mes préférées :

     

     

    Mais sous un air très ludique, il explique aussi ses secrets  de création et vous propose de comprendre son monde de couleurs, ici l'explication de sa dernière association de laine et couleurs pour son nouveau modèle  :

     

    Je sais tout le monde n'est pas anglophone, moi la première...

     

    Et puis sur Instagram, j'ai vu que certaines mentionnées des "Vlogs" qu'elles aiment regarder et voici ma sélection de mes préférées juste pour vous. Pour ne pas faire de jalouses, je vais les classer dans l'ordre de mes découvertes :

    Mélina Letipanda ou In a Panda's world.

    Vous connaissez ses créations et son blog. Son nouveau format d'une trentaine de minutes est particulièrement sympathique et facile à suivre pour moi. Elle y parle suivant les mises en ligne : tricot, projets de créations, couture, broderie, laine,... Bref, elle développe de nombreux sujets, se questionne et partage ses trucs et astuces.

    Allez jeter un oeil, sur sa dernière publication :

     

    Puis j'ai littéralement succombé au charme et au côté enjoué, joyeux et passionné de ByNight.

    Elle aussi vous la connaissez via son blog (qu'elle ne tient plus) ou son instagram ou son espace internet.

    Ses publications sont liées au tricot et sa nouvelle passion la teinture de laine via des décoctions de plantes. Elle est enthousiaste, pas avare de conseils et de partages et surtout très naturelle. Elle me fait un bien fou, c'est comme si une amie me parlait. Je suis fan. J'adore l'écouter en tricotant.

    Son format est autour d'une heure ce que je pensais long mais point, au contraire, et j'avoue que j'attends avec impatience les notifications m'indiquant qu'un nouveau podcast est en ligne.

    Je vous mets en lien sa première publication et je vous laisse savourer :

    Puis grâce aux suggestions de la plateforme où mes nouvelles amies édites, j'ai découvert d'autres personnes :


    Keep Calm and knit, une belge qui tricote, crochète, coud et file depuis peu. Elle teint également... J'ai bien sûr craqué sur son pseudo que je trouve génial.

    J'aime son ton et le partage de ses astuces et bons plans :

     

     

    Que font mes mains : tricot, couture et craquage dans les achats de laine

    Je vous mets un lien très significatif où elle fait une chose très difficile face caméra : expliquer ses achats au salon l'aiguille en fête :

     

    Vous y trouverez également : Lolacha, Quiltmaniamag, Lise Tailor, Bountynette, ...

     

    Je compte sur vous pour partager ci-dessous vos bonnes adresses également car débutant dans le secteur et n'y consacrant que peu de temps, je suis une novice.

     

    Bonne semaine !


    0 0
  • 07/23/17--01:00: Cosmic shawl, what else ?
  • Il était une fois une tricoteuse têtue qui aimait chanter un tube incroyable de Jamiroquai : Cosmic Girl

    Cette chanson est sa préférée du répertoire de ce groupe. Elle aime le fredonner dans la voiture, se dandiner en le chantonnant. Bref, c'est un peu sa chanson.

     

    La tricoteuse têtue a toujours voulu tricoter des modèles de Nadia Crétin-Léchenne (NCL Knits) mais n'a jamais osé.

    La tricoteuse têtue est défaitiste, minimise ses capacités de tricot, doute beaucoup et pense régulièrement ne pas avoir le niveau.

    La tricoteuse têtue est convaincue qu'un jour, quand elle aura plus de technique, elle tricotera le Lady Marple de NCL Knits :

    Lady Marple pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    Simplicity and elegance for a pretty & comfy cardigan, with a little taste of the English countryside ;)

    http://www.ravelry.com

    ou Pretty (me) :

    Pretty (me) pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is available both in French and English, you'll receive 2 files when downloading.

    http://www.ravelry.com

    ou faire les deux.

    Et puis, il y a les châles... Mais par lequel commencer ?

    Brushwood ?

    Brushwood pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is part of the Lace & Love Collection.

    http://www.ravelry.com

    Good Vibes ?

    Good Vibes pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is available both in English and French.

    http://www.ravelry.com

    Montmartre ?

    Montmartre pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is available both in English and French.

    http://www.ravelry.com

    Asma ?

    Asma pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is available both in English and French.

    http://www.ravelry.com

    Donc la tricoteuse tournait dans tous les sens sans savoir quoi tricoter. Les "pour" et les "contre", les "pourquoi pas", les "ce n'est pas possible" s'additionnaient dans sa tête et paralysaient ses mains...

    Et puis, Nadia Crétin-Léchenne a proposéCosmic Girl :

    Cosmic Girl pattern by Nadia Crétin-Léchenne

    This pattern is available both in English and French.

    http://www.ravelry.com

    Forcément, elle a penséà sa chanson préférée. Puis elle a vu les rayures, vous connaissez sa faiblesse par rapport aux rayures, l'ampleur du châle et la toute petite dentelle.

    La tricoteuse têtue a bondi et acheté en ligne le patron en moins d'une heure et ça c'est une première !

    Elle a fouillé dans son stock et a trouvé deux écheveaux offerts par sa fée personnelle (oui, elle a cette chance, elle a une fée pour amie) :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram: "Cosmic girl 🎵💖..."
    Soit une laine grise un tout petit peu poilue et terriblement douce (baby alpaga, soie et cachemire) qui rend totalement accro au tricotage et au palpage. Puis une laine turquoise (et non verte comme la photo ci-dessus) avec des petits points de violet-bleu qui lui donnent un petit côté lumineux. Teinture réalisée par la fée qui connaît très bien ses faiblesses en couleurs.
    Les deux laines ont tout de suite très bien cohabité et se sont entendues pour être tricoter de façon compulsive en aiguilles 3,75 (mes petites HiyaHiya).
    Malgré la canicule, les sections se sont enchaînées, le point mousse uni, les rayures et la dentelle :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram
    Puis retour des rayures, avant la dernière section unie :


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Et trop vite le rang de rabattage en picots et ce fut tout simple. Je n'avais jamais fait de picots et les miens ne sont peut -être pas très académiques mais je les aime bien.


    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Le cosmic girl s'est donc tricoté très rapidement. Il ne demande pas des efforts de mémorisation intenses, il peut se tricoter devant la télévision, sur une terrasse, dans un jardin, bref partout.

    Le modèle n'est pas du tout compliqué : point mousse, jeté simple, diminution et des points de base. Je le recommande vivement !

     

    Puis la tricoteuse têtue, a offert à son Cosmic shawl une petite séance de spa : bain moussant, massage, roulotage et séance UV...



    Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

    Ensuite, elle a demandéà son mannequin personnel (sa fille, future infirmière ayant validé sa deuxième année d'étude) de lui prêter ses épaules pour une séance photo au soleil :

    IMG_0464

    IMG_0465

    IMG_0466

    IMG_0460

    La tricoteuse têtue est pour une fois fière d'elle et se dit que vraiment elle a été bien idiote de ne pas tricoter avant des modèles de Nadia Crétin-Léchenne.

    Alors elle a tout de suite commencé un nouveau modèle de cette créatrice, un châle à nouveau parce que c'est l'été et qu'un jour "winter is coming".

    Et vous qu'avez-vous sur vos aiguilles en ce moment ?

    Belle semaine !


older | 1 | .... | 4 | 5 | (Page 6)